Sur quoi investir pour ne pas payer d’impôt ?


Dans quoi investir pour ne pas payer d’impôt

Dans quoi investir pour ne pas payer d’impôt ?

Sur quoi investir pour ne pas payer d’impôt ? Les solutions ne sont pas si nombreuses car l’état veille au grain pour ne pas laisser filer des rentrées d’argent. Les Français sont excédés par le paiement d’impôts et taxes qu’ils jugent excessifs. Ils veulent travailler, investir ou créer d’emploi et récolter les fruits de leurs efforts sans être trop pénalisés par des prélèvements direct et indirect sur leurs revenus. A ce titre, il existe des moyens d’investir son argent et payer moins d’impôts. En effet, un citoyen doit toujours payer des impôts tels que l’impôt foncier, par exemple. Il peut toutefois réduire ses contributions avec des astuces tout à fait légales. Voyons comment payer moins d’impôt de façon légale !

Les livrets et placements sans impôts

Voici quelques placements qui vous permettent de placer votre argent sans payer d’impôt ou en payant des prélèvements réduits.

Le Livret A

Avec le Livret A, vous pouvez déposer jusqu’à 22 950 €. Votre placement serait rémunéré par un taux d’intérêt de 0,75 %, tous les membres de votre foyer fiscal (même mineur) peut ouvrir un livret chacun. Un placement bien connu qui rapporte des miettes mais qui a l’avantage d’avoir son argent disponible rapidement.

Le Livret d’Épargne Populaire

Le conjoint peut ouvrir un livret chacun, avec un plafond de dépôt de 7 700 €. Ce placement est réservé aux contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 19 255 €. Il convient également de noter que le livret d’épargne populaire vous offre une rémunération de 1,25%.

Le Compte Épargne Logement

Le CEL vous permet de déposer 300 € jusqu’à 15 300 €, chaque membre du foyer fiscal peut détenir un compte CEL chacun. Sa rémunération est de 0,50 %.

Le Plan d’Épargne Logement

Le PEL est rémunéré à 1 %. Il convient toutefois de noter que son plafond de dépôt est très élevé (61 200 €).

Le Plan d’Épargne en Actions

Le PEA vous permet d’investir jusqu’à 150 000 €. Les revenus de celui-ci sont toutefois imposés quand le détenteur effectue un retrait avant sa cinquième année. Au-delà de 5 ans, ils sont totalement exonérés.

Assurance-vie

C’est le placement qui n’impose aucun plafond de dépôt. Il offre un taux d’intérêt compris entre 2 à 3,6 %. Il figure en tête de liste des placements préférés des Français.

Bénéficier d’une défiscalisation dans les investissements autre qu’immobilier

Les lois sur la défiscalisation comme la Loi Pinel touchent bientôt à leur fin. Pour trouver une échappatoire au paiement d’impôt excessif, voici quelques pistes d’investissement à faire, en attendant de nouvelles dispositions.

Les SCPI fiscales

Les SCPI constituent une bonne alternative entre l’investissement immobilier et le placement financier. Il s’agit d’acquérir des parts dans les sociétés civiles de placement immobilier qui gèrent un parc immobilier destiné à être loué auprès des entreprises, des sociétés commerciales ou des particuliers. Cet investissement permet de bénéficier de réduction d’impôts sur les revenus annuels. C’est un placement rentable et les risques sont mutualisés et réduits grâce à la diversification du parc immobilier. À titre d’information, sachez que l’investisseur est déchargé des contraintes de gestion.

Financer des PME

En devenant actionnaire d’un Petite et Moyenne Entreprise, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 18 % des sommes que vous avez versé à une PME. Vous pouvez effectuer un financement plafonné à 20 000 € si vous êtes célibataire, et jusqu’à 40 000 pour un couple. Si le PME à financer a moins de 5 ans, dispose de moins de 50 salariés et présente un chiffre d’affaire et un total de bilan inférieurs à 10 millions d’euros, vous pouvez effectuer un versement jusqu’à 50 000 € (célibataire) ou 10 000 € (couple).

Investir dans un FCPI ou un FIP

Le Fond Commun de Placement pour l’Innovation ou le Fond d’investissement de proximité vous permet      de bénéficier d’une réduction d’impôt de l’ordre de 18 % des versements effectués. Il permet de placer jusqu’à 12 000 € pour une personne seule et 24 000 € pour un coupe marié ou pacsé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *