Investir : placer son argent à court terme ou à long terme ?


court-terme

Le placement à court terme et le placement à long terme représentent 2 types d’investissement qui semblent analogues pour les novices. Dans la pratique, ils possèdent des particularités différentes auxquelles il faut se pencher sérieusement si on veut  faire fructifier son argent.

Le placement à court terme

Comme son nom l’indique, un investissement à court terme nécessite de faire des spéculations financières sur une période qui varie de quelques jours, une ou plusieurs semaines ou 1 an au maximum. Pour en tirer le maximum de profit, l’investisseur doit être très réactif. Un financier aguerri est capable de faire fortune en 1 ou 2 heures, mais il peut aussi perdre tout son argent. Pour obtenir le résultat escompté, ce fin limier doit se doter d’instruments d’analyse auxquels il doit veiller en permanence.

Un placement à court terme est dédié aux transactions de devises et à celles liées aux actions en bourse qui s’effectue en quelques instants. Des contextes micros et macroéconomiques sont susceptibles d’avoir des retombées positives ou négatives sur les spéculations. Ils doivent être minutieusement étudiés afin de connaître les cours de change au temps réel.

Aussi, il est primordial de veiller sur toutes les tendances haussières ou baissières qui peuvent influencer les cours des devises et ceux des actions. Bref, un placement à court terme exige d’être très actif, d’avoir un bon flair et beaucoup d’expériences ainsi qu’une parfaite connaissance du milieu dans lequel les spéculations sont réalisées.

Les placements à moyen et long terme

Beaucoup d’alternatives permettent de faire un placement à moyen terme. Les diverses variétés de comptes d’épargne et la détention d’actions auprès de grandes sociétés permettent de mettre de côté de l’argent sur une période allant de 1 à 4 ans. Le profit réalisé est plus ou moins constant. Au sein des entreprises publiques ou privées, les bénéfices enregistrés pour chaque exercice comptable s’apparentent sous forme de dividendes qui sont distribués annuellement. Dans certains cas, l‘investisseur peut retirer son capital initial à tout moment ou vendre les actions qu’il détient à un tiers en cas de besoin de trésorerie ponctuel.

 En ce qui concerne le placement financier à long terme, l’assurance-vie permet d’amasser un capital substantiel à l’expiration du contrat. Investir dans la pierre à travers le compte épargne logement CEL) et le plan épargne logement (PEL) permet aussi de  former un capital. Plus le placement s’étale sur la durée, plus l’investissement augmente. Ces différents types de placement à long terme peuvent financer les périodes de vaches maigres et la retraite.

Pour conclure,

Tout placement, qu’il soit à court ou à long terme permet de faire fructifier son argent. Le profit obtenu dépend de la manière avec laquelle l’investisseur agit ainsi que de l’horizon de temps qui lui convient. A vous de choisir votre type d’investissement pour en tirer un bénéfice optimal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *