Club libertin : un placement malin et coquin ! 10


miser-sur-un-club-libertin

Est il intéressant de miser sur le libertinage ? C’ est une façon de pensée , d’agir, de cassée la routine du couple qui s’installe au fur est à mesure des années qui attire de plus en plus de personnes. En France, on est de plus en plus fasciné et excité par le monde de la nuit, de l’érotisme et du partage sexuel. On recense plus de clubs libertins que lors des dernières décennies. Beaucoup de gens pensent donc à investir dans un club libertin ou dans un sauna libertin.

Pour investir dans un club libertin, il faut connaître !

Avant de rentrer dans les investissements proprement dits, il est important de bien connaître la notion de club libertin. Un cercle libertin est un endroit où les clients viennent pour s’amuser, faire des connaissances, pour partager aussi des moments sexuels avec surtout de la discrétion. Les clients sont pour la plupart du temps des personnes du monde du libertinage. On vient dans le club pour danser, jouer à des jeux érotiques, jouer les voyeurs, séduire, boire, etc.

Généralement, les personnes qui peuvent entrer dans le club sont triées sur le volet. Et on y accède par parrainage ou par connaissance de membres. Dans ces clubs, les règles sont définies dès le départ pour éviter les frustrations des membres. Mais tout doit être fait pour mettre les clients dans de bonnes dispositions et pour les mettre à l’aise. Ainsi, tout est effectué dans le respect de chaque personne présente.

Pourquoi investir dans un club libertin ?

Beaucoup de connaisseurs du monde de la nuit et des investissements disent que c’est le moment où jamais d’investir dans les clubs libertins en France. Plusieurs facteurs les poussent à dire cela. Premièrement, il y a l’explosion des phénomènes dits de libération sexuelle. Parmi ces phénomènes on retrouve la précocité sexuelle, le partage de partenaire ou encore les phénomènes intergénérationnels comme les « cougars » ou les «  pumas ».

Ces phénomènes apportent de nouveaux clients potentiels au club libertin. En seulement 5 ans, on parle d’un renouveau des membres et clients de ces clubs de l’ordre de 25 % par an.

Deuxièmement, bien que la France soit un des pays les plus libertins du monde, le nombre des clubs libertins sur le territoire est encore peu nombreux. La majorité des clubs est encore regroupée au niveau de la capitale. Dans les autres grandes villes, les clubs libertins peuvent encore se compter sur les doigts alors que le nombre de libertins a augmenté de façon exponentielle.

Quelles sont les démarches administratives pour créer un club libertin ?

Les démarches administratives sont les mêmes que pour la création d’un bar de nuit ou d’une discothèque. Tout d’abord, il faudra passer au niveau des mairies et des préfectures pour avoir les autorisations concernant les problèmes de nuisance, les normes d’hygiène, les règles de sécurité, etc. C’est un passage obligatoire pour toute nouvelle ouverture de club libertin qui veut s’installer dans une ville.

Ensuite, il faudra aussi avoir une licence pour la vente de boissons alcoolisées. C’est la licence de débit de boisson. Ensuite, il est nécessaire de faire les démarches nécessaires pour la création d’entreprise. Notamment l’inscription au niveau de la chambre des commerces.

Lors de ces procédures, il est impératif de bien mentionner l’activité principale exercée qui va donner le code APE pour l’activité. Ce code permettra de définir les règles applicables en matière administrative et fiscale pour le nouveau club libertin que vous escompter financer. Ce code est nécessaire pour la bonne marche de votre établissement afin de ne pas être inculpé pour des faits de mœurs ou pour tentative de fraude fiscale.

En complément !
P⇒ Pour en savoir plus et en complément sur ce sujet, je vous préconise la lecture du livre « Vertus du polyamour : La magie des amours multiples » de Yves-Alexandre Thalmann.

lieu libertin

Quelques points à vérifier avant d’investir dans le libertinage !

Tout d’abord, un club libertin est un investissement qui présente un grand potentiel en ce moment. Mais les risques sont aussi importants pour l’investisseur. Il faut donc avoir une bonne connaissance du milieu et de la région d’implantation avant de foncer dans le tas. Il faut savoir qu’un établissement sur trois fermes dans les 2 ans après sa création.

Ensuite, il faut aussi savoir que les banques et les institutions financières sont encore récalcitrantes à l’idée d’aider à la création d’un club libertin ou de toutes activités de libertinage. Vous aurez donc à puiser dans vos économies pour faire vos placements. Et enfin, il est nécessaire de vérifier si l’établissement dans lequel vous allez investir a toutes les autorisations administratives. Il en est de même pour son personnel et pour les locaux qui seront utilisés à des fins de libertinage.

Quelle est la fréquentation des clubs libertins ?

Les personnes libertines apprécient le respect et la discrétion avant tout. Il arrive également que certaines personnalités nationales, notamment du milieu du spectacle, viennent prendre un peu de plaisir lorsqu’elles sont de passage dans une ville où se trouvent des clubs érotiques.

En complément !
P⇒ Pour en savoir plus et en complément sur ce sujet, je vous préconise la lecture du livre « Petit Futé France coquine » de Petit Futé.

le libertinage

Aujourd’hui il y a une nouvelle génération d’échangisme et de libertinage. Les clubs libertins sont plutôt calmes en semaine et le lieu se remplit comme un œuf le week-end. Les amateurs de sexe libre viennent de toutes les régions et même d’au-delà pour rejoindre leur endroit de libertinage et de rencontres en toute discrétion.

Les clubs libertins sont fréquentés par des couples mais aussi par des femmes et des hommes qui viennent seuls. Les couples ne sont pas forcément légitimes, ils viennent pour goûter à des thématiques nouvelles, inviter un ou plusieurs partenaires à leur ébats, ou simplement faire l’amour dans une atmosphère érotique, avec ou sans spectateurs. Dans ces endroits érotiques, les lumières sont douces, tamisées avec une ambiance qui incite à la détente et à la rencontre. Le sauna et le hammam joue le rôle pour faire monter la température de tout son corps !

Toute pensée pour que la nuit sur le plus chaud de la plus épanouissante possible, jusqu’à l’hygiène irréprochable, dont les relevés sont affichés dans toutes les pièces. Il faut savoir aussi que dans ces lieux de libertinage de rencontre tout est possible, mais il n’y a aucune obligation.

Le libertinage, c’est le choix d’accepter ou de refuser, d’avoir de nouvelles sensations, et pourquoi pas changer la routine qui s’installe au fur et à mesure des années dans tous les couples que l’on le veuillent ou non !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

10 commentaires sur “Club libertin : un placement malin et coquin !

  • Aurelle

    Ce qui manque encore dans le monde de libertinage, c’est de trouver un club sur mesure répondant exactement au fantasme. Le concept c’est de pouvoir satisfaire des clients en concevant une pièce ou un endroit où ils fantasment. Pour cela, le client devra faire sa réservation à l’avance afin que le club puisse aménager la pièce. À l’exemple de la bibliothèque. Un endroit où beaucoup de couples fantasment. Le club devra, dans ce cas, aménager une pièce de façon à avoir une bibliothèque. Etc.

    • chikailla

      Aurelle, ton message est débile et m’a fait beaucoup rire. tu ne connais pas du tout le milieu alors tais toi. une bibliothèque … c’est ridicule. Et préparer une pièce spécialement pour un client : tu te crois où?

    • Vincent

      L’idée est bonne mais à la limite de l’infaisable Le coût serait énorme pour le client et pour le club Le prix d’un tel décor et surtout ça place même si la pièce ne fait que 10m carré comment stocké une bibliothèque , dès rayon de grande surface , le cockpit d’un avion que sais je encore … si demain tu dit j’ai Le fantasme de Le faire dans le bureau du président dès état uni , compte au minimum 2000€ de matériel au minimum 500€ pour le personnel qui Le met en place l’immobilisation du local plusieurs heures voir plusieurs jours ! Qui peu se permettre ça ? Le club pourra il trouver des clients réguliers pour que l’activité soit rentable ? Bref l’idée est très intéressante mais pas viable

  • Alain

    Même si la pratique se développe, on se heurte à une différence entre une sexualité d’homme, orientée découverte, et une sexualité de femme orientée recherche d’attention envers elle, voire de protection. Conséquence : il y a toujours plus d’hommes que de femmes dans les boites d’échangistes, et quand une femme entre, elle se sent comme une sucette au milieu d’un groupe d’enfants, ce qui risque de la mettre très mal à l’aise dès le début et de la dégoûter. Pour qu’une boite démarre vraiment, il faut pouvoir résoudre ce problème, mais je ne sais pas comment.

    • chikailla

      Alain, si c’est pour dire des bêtises pareilles, cessez de réagir. Moi et la majorité des femmes du milieu ne ressentons absolument pas ce que vous décrivez, sinon nous n’irions plus. Soit on accepte le désir exprimé des hommes soit on s’en va. Les clubs n’ont pas à résoudre ce problème qui n’en es pas un. encore un avis ridicule.

      • Jérôme

        Bonjour,
        Selon les dires de certains lu par ici et par là, il n’existe pas de club idéal. On va dans celui-ci pour tel(s) raison(s) et dans un autre pour d’autres. Du coup, il est difficile d’avoir le club qui peut satisfaire à toutes les demandes car nous somme tous différents.
        Aurelle et Alain expriment un point de vu Chikailla tu as un avis différent sur la question et tu t’exprimes au nom de « la majorité des femmes » mais en es tu vraiment sûr ? Peut-être pour les femmes libertines aguerries, mais surement pour les novices…. Chikailla ton commentaire en réaction d’Alain n’est-il pas trop sectaire et contradictoire avec la définition même du Libertinage, comme le rappel l’article (cad: le choix d’accepter ou de refuser). Pour moi ce genre d’endroit doit être au service de la gente féminine et c’est en parti pour cela que c’est gratuit pour les femmes seules, …enfin il me semble 😉

        • christine

          bonjour a tous j’ai lu vos commentaires avec attention et je dois admettre que beaucoup d’hommes ne se comportent pas bien du tout avec les femmes.et l’image d’une sucette au milieu d’un groupe d’enfants est complètement exact. alors que je suis libertine depuis dix ans je ne me sens plus à ma place dans certains clubs.en effet certains hommes se comportent en ‘prédateurs  » et estiment que par ce qu’il ont payé ils doivent obligatoirement « baiser ». je pense que courtoisie et respect sont nécessaires pour une première approche.après chacun y va pour ce qu’il à envie d’y faire.personnellement je ne fais l’amour avec quelqu’un que si il y a un minimum de feeling.je ne me jette pas sur les hommes car certains sont très timides ou ont peur de se faire jeter.et je trouve courageux de leur part d’oser faire le premier pas.j’estime donc que l’on n’a pas à se jeter sur moi.si tous les clubs expliquaient déjà ça à certains de leurs clients se seraient un grand pas.quand à chikailla,je trouve dommage que vous puissiez penser que les femmes doivent accepter le désir des hommes.

  • Sanchez Danielle

    Mon compagnon veut créer un club sur Amboise.
    Il a l’intention de faire un club echangiste entièrement naturiste avec salles spéciales BDSM.
    Il possède des caves troglodytes.
    C’est son désir pas le mien.
    A combien s’élevé la création d’un club de ce type avec ces salles spécifiques, hammam et sauna ?
    Un couple peut-il tenir quand l’un des deux n’est pas adepte du libertinage.