Idee d investissement : le champagne !


le champagne

Le champagne fait de nombreux heureux, non seulement en se joignant à la fête, mais en assurant une meilleure rentabilité à ses investisseurs. Depuis quelques années, les prix des grands millésimes anciens battent les records. Même s’il n’arrive pas encore à devancer le secteur immobilier ou l’assurance, le champagne rentre de plus en plus dans le cadre des meilleurs placements financiers qui puissent exister.

Comment investir dans le champagne ?

Dans la majorité des cas, les fabricants millésiment leur production pour mieux les valoriser. Les champagnes millésimés se vendent rapidement et à meilleur prix. Dans ce sens, le choix du Champagne doit faire l’objet d’une sélection rigoureuse. Il convient alors d’acheter champagne dans une maison prestigieuse pouvant proposer des produits de meilleure qualité. Il ne faut pas négliger l’année millésimée pour déterminer si le bien en vaut vraiment le coup.

Il convient de savoir qu’il existe des sites spécialisés en vente de Champagne millésimée permettant aux investisseurs de sélectionner les produits adaptés à leurs besoins, que ce soit en termes de prix ou de qualité. L’investissement ne se limite pas à l’achat champagne. Il faut conserver ce dernier dans des conditions adaptées pour éviter la détérioration de sa qualité.

Pour cela, il faut respecter certaines conditions, comme quoi il faut tenir le Champagne à l’horizontale pour éviter de dessécher le bouchon. Aussi, pour éviter d’altérer son goût, il faut le conserver à une température en dessous de 15° et dans un endroit à l’abri de la lumière.

Pourquoi choisir le Champagne ?

–          Associer placement et plaisir

Pour ceux qui souhaitent diversifier leur patrimoine, ils peuvent opter pour le champagne. Le niveau de risque de ce type de placement demeure très faible. Toutefois, ces risques ne méritent aucune négligence. L’investissement dans le Champagne ne vise pas uniquement un but lucratif.

En achetant du champagne, ce placement peut constituer un moyen de divertissement pour l’investisseur. Force est de constater qu’il s’agit d’un placement à long terme. Des maisons prestigieuses mettent à la disposition de leurs clients des millésimes communs à des prix plus accessibles. Pour que ce prix puisse se valoriser, la conservation des Champagnes s’impose. Cette conservation peut prendre des années ou des décennies.

–          Champagne : un luxe accessible

En principe, le Champagne rentre dans la catégorie des boissons de luxe. D’ailleurs, la majorité des gens n’en consomme que lors d’un évènement ou d’une circonstance bien exceptionnelle. Cependant, il faut préciser que son prix reste à la portée de tous les budgets qu’il devient de plus en plus un produit grand public.

À noter que les grandes maisons écoulent près de 300 millions de bouteilles par an. Ce qui implique que la consommation de ce vin précieux ne se limite pas à une petite minorité de la population. Certains enseignes prestigieux n’hésitent pas à faire baisser le prix de leurs produits de sorte à assurer le bon fonctionnement du marché. Dans ce contexte, il faut en profiter pour acquérir des Champagnes de meilleure qualité pouvant garantir de meilleur rendement.

–          Champagne : prestigieux et facile à revendre

Considéré comme une boisson festive, le Champagne demeure le meilleur choix qui soit pour arroser un évènement particulier. À la différence du vin, il se boit très jeune. Les caves des amateurs contiennent très rarement de Champagne, car la majorité des investisseurs préfèrent conserver du vin. C’est la raison pour laquelle les particuliers conservant des Champagnes millésimés arrivent à vendre facilement leurs biens.

Depuis quelques années, ce type de placement n’intéresse plus que des amateurs, il attire une clientèle de plus en plus aisée.

Le Champagne : un investissement rentable

L’investissement dans le Champagne manifeste un atout très particulier, notamment si l’investisseur sait choisir le bon moment pour revendre ses biens. Le prix d’achat Champagne demeure moindre par rapport au coût de sa revente. Pour cela, l’investisseur doit savoir attendre et choisir le moment opportun pour le remettre en vente.

Se souvenir !
En 2010, la bouteille de Veuve Clicquot du début des années 1840 a été remise à un acquéreur pour 30 000 euros. En 2011, lors d’une vente aux enchères à Hong-Kong, des coffrets de six bouteilles de Moët & Chandon Grand Vitange Collection 1911 ont trouvé preneur pour un montant exorbitant de 100 000 dollars, soit 75.300 euros.

Comme tout objet de collection, la valeur du Champagne augmente au fur et à mesure que son âge.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *