Krach boursier : 2015 années de la bulle spéculative ? 2


krach-boursier

Un krach boursier 2015 est il envisageable ? Miser sur la bourse demeure attrayant pour ceux qui rêvent de réussir sur le plan financier. Pour un investisseur qui souhaite faire fortune dans le domaine, il reste tout de même important de prendre l’initiative de bien s’informer avant de procéder à un placement. Selon les prédictions des experts en bourse, l’année 2015 peut réserver aux investisseurs une bonne surprise, mais l’idée de la bulle internet et d’un crack boursier n’est pas non plus exclue.

Pour l’année en cours, voici donc tout ce que les businessmans doivent savoir. L’année 2015 jouera telle en faveur des opérateurs en bourse ?

krach boursier vat il se produire en 2015 ?

 

Tous ceux qui s’intéressent de près à la bulle internet 2015 doivent connaitre les essentiels sur les dernières statistiques. Elles ont dévoilé qu’avec la situation économique actuelle des géants du réseau sociaux comme Facebook et Linkedin, la majorité d’entre elles montre que leurs productions sont bien plus importantes que leurs bénéfices.

Côté bourse, rien qu’en avril de l’année 2014, le taux des actions de Facebook a chuté de 5 % tandis que Nasdaq a enregistré une régression d’environ 3%, est ce une amorce d’un crash financier ?

Ce dernier a même vu son capital baissé d’une vingtaine de pour cent. Cette tendance rappelle en quelque sorte la dernière bulle internet. Cette situation n’est surement pas rassurante pour les investisseurs opérant dans le domaine de la télécommunication et de l’informatique.

Crack boursier : les causes

 

Aujourd’hui, à cause de l’importance de la rivalité, et du besoin de surprendre chaque jour un peu plus les internautes, les dirigeants des réseaux sociaux ont du mal à jauger leurs investissements comme il se doit. Pour chaque projet qu’ils lancent, la majorité d’entre eux pensent avoir effectué une mise qui en rapportera beaucoup. C’est par exemple le cas lorsque Facebook a choisi de débourser presque 20 millions de dollars pour acheter l’application WhatsApp. Malheureusement, un placement n’est pas forcément rentable même si tout le monde prétend le contraire.

En raison d’un manque de réflexion et d’une mauvaise étude du marché, les géants des pages sociaux sont souvent obligés d’opérer sur un marché avec un prix plus bas qu’ils ne l’espéraient. Résultat, plusieurs d’entre eux se retrouvent au bout du gouffre, et comme ils sont pressés de sauver leurs mises, beaucoup penchent très rapidement pour la vente de la société.

Suite à cette aptitude, les actions n’auront pas du mal à baisser et l’ensemble finira surement par entraîner l’éclatement de la bulle technologique d’où la possibilité d’un nouveau crash boursier.

Les meilleurs placements pour échapper à la faillite en cas de crise

 

Même si les prédictions boursières de l’année 2015 ne sont pas très rassurantes pour les actionnaires de Facebook, Twitter, Amazon, il continue tout de même d’exister des branches qui resteraient toujours à l’abri du prochain krach boursier. Pour être sûr de ne pas perdre vos biens financiers, ne craignez donc pas d’investir dans l’or.

Miser sur des placements dans un État comme la Suisse pourrait aussi vous sauver la mise en cas de nouvelle bulle internet.

En tout cas, avant de placer ses finances en bourse, il demeure important d’être informé sur le taux de chômage de son pays. Il faut aussi avoir un petit aperçu sur le fret mondial et bien sûr, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’aboutissement des grands groupes.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Krach boursier : 2015 années de la bulle spéculative ?