Investisseur immobilier débutant avec un smic à l’âge de 20 ans ! 1 ° partie 5


investisseur-immobilier-débutant

Mon témoignage d’investisseur débutant servira sans nul doute à vous éviter certain piège, vous donner l’envie de vous lancer à votre tour dans votre premier investissement et vous orientez pour commettre le moins d’erreurs.

Tout d’abord commençons au tout début de mon histoire pour recadrer l’ensemble de l’avancer de mes investissements.

En 1990, habitant dans la banlieue Toulousaine, à l’âge de 20 ans avec en poche un cdi dans une entreprise de métallurgie avec un salaire correspondant au SMIC, je décidai de prendre mon envol. Je me posais cette question, je loue un appart ou j’en achète un ? Une fois les calculs effectués, je me rendis compte que les mensualités de remboursement d’un crédit équivalaient à la location mensuelle que j’allais régler au propriétaire.

 

Recherche de mon premier investissement immobilier

 

Je commence donc à regarder les prix des T2 et T3 dans ma petite ville pour me faire une idée des prix demandés, puis je prends rendez-vous avec mon banquier pour faire une simulation de remboursement mensuel. Avec ses renseignements en poche, je connaissais le prix maxi que je pouvais mettre sur mon premier placement immobilier.
Je visite 3 ou 4 appartements T3, plus ou moins récents mais avec des prix supérieurs à mon maxi de façon à pouvoir négocier pour arriver à mes prix. Ou bout de 4 mois de recherche, je me lance dans l’achat d’un appartement T3 de 55 m², situé au centre à deux pas des commerces, dirigé au Sud, aux 4 ° et dernier étage (donc pas d’ascenseur) dans une résidence des années 1970 qui est composé de trois petits immeubles, avec quelques rafraîchissements à faire pour le rendre sympas.

Pour vous aider !
⇒ Pour en savoir plus et en complément sur ce sujet, je vous préconise la lecture de ce guide « Guide 1er achat immobilier » de Arnaud Priser.

guide investissement immobilier

 

Stratégie pour la négociation du crédit avec mon banquier

 

Avant de me lancer tête baissé à la banque, je me renseigne sur les taux d’emprunts, les différentes solutions de crédits existantes, les assurances  et surtout je vais voir un courtier qui se lançait depuis peu dans ce domaine et qui après rendez-vous avec lui m’avais appris pas mal de chose pour bien négocier avec ma banque.

  • Je négocie un crédit à taux fixe
  • Réduction du taux de l’assurance d’emprunt
  • Flexibilité de l’augmentation en plus ou en moins des échéances

Rénovation de l’appartement dans l’objectif d’une future revente

 

Pendant plusieurs mois, j’ai refait la peinture de touts les plafonds, mur, couloir, porte et leur encadrement, ponçage des jolis parquets et vitrifications. Je gardais le plus gros des travaux pour la fin, c’est-à-dire la cuisine !

Changement de l’évier avec rajout d’une table de travail avec des tiroirs. Pose d’une nouvelle mosaïque qui va avec la nouvelle couleur des murs. Une fois la petite rénovation terminée et qui ne m’avais pas coûté bien cher car j’ai effectués les travaux, une fois terminé l’appartement était vraiment joli.

 

Le plus et le moins de cet investissement

 

Comme tout premier achat immobilier, de plus est lorsque que l’on a que 20 ans, on commet des erreurs que l’on s’aperçoit une fois que l’on y vit dedans !

Les inconvénients de ce premier achat :

  • 4° et derniers étages sans ascenseur (top pour monter régulièrement les courses et autres)
  • Année de fabrication de l’immeuble, toit en terrasse (infiltration d’eau qui apporte de l’humidité au plafond)
  • Les murs extérieurs souvent légèrement fissurés avec le temps qui rend les murs humides (tache noire sur le plâtre intérieur)
  • Année 1970, donc insonorisation désastreuse (on entend tous les bruits…)

Ses avantages :

  • Sa situation : plein centre à proximité des commerces (gros atout)
  • Très lumineux et ensoleillé
  • Son prix abordable

Comme toute première expérience en investissement immobilier, les erreurs que l’on commet on les  gardent en mémoire dans le coin de sa tête pour ne pas les refaire plus tard !

Il y aura une deuxième et troisième suite qui viendra s’ajouter à cet article qui vous montrera mon évolution dans l’investissement immobilier que j’ai entrepris à partir de l’âge de 20 ans, à savoir qu’à ce jour , j’en ai 45.guide investissement immobilier

Votre expérience nous intéresse !

Vous avez une expérience réussit en investissement, placement d’argent, faites-nous l’a partagé à travers un article comme celui-ci. Pour des questions et la publication de votre article, n’hésitez pas à nous contacter.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Investisseur immobilier débutant avec un smic à l’âge de 20 ans ! 1 ° partie