Investir dans des containers : est-ce une bonne idée ?


investir dans un container

Avez vous pensez d’investir dans les containers maritimes ? Comme souvent, c’est un américain, Malcolm McLean qui a eu l’idée de construire un container. En effet, grâce à cette invention, les délais d’acheminement en deux fois moins de temps qu’avant et que le coût de transport a diminué jusqu’à 3 fois moins qu’avant. En 10 ans, la circulation de conteneur dans le monde a connu une hausse de 74%. Selon la société Touax, spécialisée dans la gestion de containers, rien qu’entre 2011 et 2012, la circulation de containers a augmenté de 10%. Pourquoi investir dans un container ? Avec plus de 570 millions de containers maritime transportés dans le monde en 2012, les containers participent ainsi aux échanges commerciaux.

Depuis une dizaine d’année, les containers maritimes, en plus de leur rôle de stockage, représentent un placement à part entière pour les Américains et les Allemands. Les conteneurs maritime est donc une classe d’actifs à part entière. Elle est très prisée par les investisseurs privés et institutionnels.

Investir dans un container : les avantages et inconvénients

 

Avec des performances positives sur les 30 dernières années, un investissement en containers maritime est relativement modéré de l’environnement économique en général. En effet, les containers peuvent être qualifiés de produit anti-crise. Par la même occasion, un investissement en container impliquera une faible volatilité, car c’est le contrat de location qui détermine les flux de trésorerie en amont. D’après la constitution structurelle des containers, c’est aussi une protection contre l’inflation.

En revanche, un tel investissement présente deux contraintes fortes. En premier lieu, d’après la taille du marché, il présente une faible liquidité de l’actif. La deuxième contrainte est la durée de détention qui est assez longue. En général, les contrats de location sont sur 5 ou 10 ans.

Les 7 bonnes raisons pour investir dans un container

 

De nombreuses raisons poussent les investisseurs à investir dans les containers maritimes, à savoir :

  • le container est un actif tangible, c’est-à-dire un bien réel.
  • le risque d’être remplacé par une nouvelle technologie est quasi-nul
  • l’histoire de son développement est toujours positive
  • la perspective d’évolution est intéressante
  • le coût à l’achat est abordable
  • il représente un bon investissement sur du court terme
  • il est relativement liquide, c’est-à-dire qu’il est possible de vendre les parts du fond à tout moment.

Comment investir dans les containers maritimes ?

 

Pour investir dans les conteneurs, la souscription minimum est de 10.000$. La période d’investissement s’étend sur 10 ans.  Il est nécessaire d’investir par l’intermédiaire d’institutions bancaires spécialisées. Le gestionnaire va acquérir jusqu’à 66% de containers supplémentaires au stock actuel grâce au cash et à un emprunt. Il est à noter que Touax n’achète pas des containers sans la signature d’un contrat de location fixe. En principe, les revenus générés dans les 5 premières années par les 166% servent à rembourser l’emprunt. C’est seulement à partir de la 6ème année que vous percevrez des revenus annuels entièrement défiscalisés à hauteur de 9 à 10%. Au bout de 10 ans, le stock de containers maritimes est entièrement revendu à environ 60 à 70% de sa valeur d’achat pour le marché terrestre.

Lecture !
⇒ Pour en savoir plus et en complément sur ce sujet, je vous préconise la lecture du livre «  THE BOX CMT CONTENEUR CHANGE » de MARC LEVINSON.

guide investissement containers

En réalité, seule une partie flotte de containers utilisée par les compagnies maritimes leur appartiennent. En effet, avec le coût exorbitant des bateaux, les compagnies maritimes cherchent à diminuer leurs immobilisations en ayant recours au crédit bail. C’est dans ce cadre que les investisseurs interviennent. Avec un ticket d’entrée de 1 à 2 millions d’euros, investir dans un container a été réservé, pendant longtemps, aux grandes fortunes.

Le principe est simple, il suffit d’acquérir en gros de containers, puis les louer à des compagnies maritimes en passant par des sociétés spécialisées. En 2013, le prix unitaire d’un conteneur tourne autour des 2600$. Les containers maritimes se louent à des compagnies maritimes en vertu de contrat à durée déterminée, non résiliables et à taux fixe. Ainsi, il est possible de connaitre à l’avance les conditions de durée et de rentabilité des contrats.

Aujourd’hui, des fonds d’investissement ont créé des FCPR ou fonds commun de placement à risque qui permettent de réunir des investisseurs avec des tickets nettement moindres. Comment fonctionne ce produit ? En effet, le FCPR acquiert avec les fonds collectés un portefeuille de containers, par l’intermédiaire des sociétés cibles, qui sera loué à une sélection de compagnies maritimes sur la base de contrats à long terme, à taux fixe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *