Immobilier : faut-il investir à l’étranger ? 1


investissement immobilier à l étranger

Comment investir à l étranger ? Depuis quelques années, les épargnants protègent leur épargne en investissant leurs économies dans l’immobilier. Mais faire un investissement direct à l étranger est-il rentable ? Mais pour trouver des bonnes affaires à l’étranger, il ne faut pas hésiter à ouvrir ses horizons. Certes, il est difficile de dire quel est le meilleur pays pour un investissement immobilier, cependant, les pays émergents ou ceux qui sont en crise offrent une bonne opportunité avec un prix d’achat assez bas et une belle perspective de plus-value.

Investissement immobilier à l étranger : quel pays le faire ?

 

En premier lieu, il faut savoir que l’investissement immobilier à l’étranger est risqué, notamment si on n’est pas sur place pour gérer son bien. Pour choisir le pays où vous souhaitez investir en immobilier, il est essentiel de savoir s’il combine à la fois des opportunités de rendement important ainsi qu’une certaine stabilité. Ainsi, il est préférable d’investir dans un pays d’Europe, même si la crise immobilière en 2014 continue.

En effet, celle-ci ne durera pas éternellement. C’est donc le bon moment pour investir à l’étranger, toutefois cela dépend du pays où vous souhaitez investir. Actuellement, la péninsule ibérique est parmi les meilleurs pays dans le monde pour investir dans l’immobilier.

Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier au bord de mer en Espagne, il faut se tourner vers Ibiza et Fuerteventura, les prix y ont beaucoup baissés. Il est aussi possible de profiter des bonnes affaires immobilières en Allemagne, surtout du côté de Berlin. En revanche, le prix tourne autour de 5 000 euros le mètre carré dans les villes comme Munich et Cologne.

Le tourisme explose en Croatie actuellement. De plus, le pays fait parti de l’union européenne. La demande en hébergement y est forte, et l’achat d’un bien y est encore abordable. Croatie offre ainsi de bonnes affaires locatives. Vous pouvez ainsi acheter sur plan, en vue de réaliser une belle plus-value sur le court-terme. La Grèce reste toujours un des pays à choisir pour investir à l’étranger.

Comment investir à l’étranger ?

 

De nombreux pays offrent des opportunités d’investissement dans l’immobilier comme l’Espagne, la Grèce, le Portugal, la Croatie, … bref les pays en crise où l’immobilier a chuté de 30%, voire plus. C’est le moment d’investir à l’étranger, toutefois, il faut bien se renseigner avant d’investir.

Pour choisir le pays où vous allez faire investissement direct à l étranger, il est préférable d’opter pour celui que vous connaissez le mieux. Préférez ainsi à un pays dans lequel vous vous êtes rendu plusieurs fois et dans lequel vous vous sentez à l’aise. Pensez également à la distance de ce pays. Le mieux est de choisir une destination où vous pourrez vous absenter facilement.

De nombreux pays ont vu leur marché immobilier s’écrouler après la crise de 2008. En Grèce, on a remarqué une baisse allant de 20% à 25%, et jusqu’à 30% en Espagne et au Portugal. De ce fait, avant d’investir à l’étranger, il est important de bien analyser le marché. Les délais de vente et les méthodes de comptabilisation ne sont pas toujours les mêmes. Il est alors judicieux de bien étudier les spécificités locales.

Evaluez également les frais d’acquisition, car en effet, cela peut varier du simple au double, d’un pays à l’autre. Pensez ainsi à demander une évaluation préalable au notaire, avocat ou agent immobilier en charge du dossier. Si vous vivez  à l’étranger, les banques en France refusent souvent le prêt, mais il est toujours possible d’emprunter à l’étranger.

Par contre, le statut d’expatrié pose aussi des difficultés dans l’octroi de crédit. Afin de pallier ces problèmes, il est recommandé de s’entourer de spécialistes proposant généralement une procédure pouvant se faire totalement à distance.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Immobilier : faut-il investir à l’étranger ?