Frais bancaires : les réduire efficacement !


frais bancaires

Comment réduire les frais bancaires ? Les banques sont des prestataires qui sont chargés de gérer l’argent de leurs clients. Elles octroient aussi d’autres services qui génèrent des frais dont les montants varient d’un cas de figure à un autre et d’un établissement à un autre. Parfois, les frais de compte bancaire enregistrées dans les relevés sont trop élevées. Comment faire pour optimiser ces charges, limiter les frais de tenue de compte bancaire qui grèvent le solde ?

Bien choisir sa banque pour limiter les frais bancaires !

 

Aujourd’hui, il est indispensable d’avoir un compte en banque. La majorité des entreprises exigent que chaque employé en ait un pour faciliter le paiement des salaires. De nombreuses personnes physiques ou morales utilisent chèques et cartes bancaires pour réaliser la plupart de leurs transactions. Tout passe par la banque et chaque service exige le paiement de frais de banque qui sont prélevés automatiquement dans les comptes des demandeurs. Frais de tenue de compte, commissions sur les retraits et les virements, location de carte, intérêt de découvert, toutes ces charges viennent s’ajouter aux mouvements débités sur un compte.

Certains ont des montants fixes tandis que d’autres affichent des prix variés, selon le type de service demandé par le détenteur de compte et le taux appliqué par l’établissement. Pour optimiser ses frais, il est préférable de consulter les conditions des banques concurrentes et de comparer leurs prix avant d’ouvrir un compte. Ces renseignements permettent  de choisir la banque qui propose les meilleurs rapports qualité/prix de services.

Pour minimiser ses frais bancaires, on peut souscrire auprès d’une banque internationale ayant des agences partout. Les retenus mensuels restent identiques quelque soit le pays ainsi que le montant et la fréquence des retraits ou des virements. Pour payer moins de commissions bancaires durant les déplacements en dehors du territoire national, on peut aussi ouvrir temporairement un compte chez une banque qui travaille de concert avec une autre sise dans les pays de destination. Cette alternative permet d’éviter les compléments de frais générés par les chèques hors place et les retraits effectués dans les pays étrangers.

Sélectionner le pack adapté à ses besoins

 

Aujourd’hui, la majorité des banques proposent divers packs de services pour satisfaire davantage les attentes de leur clientèle. Avant faire une souscription, il est préférable d’étudier les types de services compris dans un bouquet. Il se peut qu’on n’en utilise qu’un ou deux alors que les commissions bancaires sont forfaitaires. Le meilleur moyen de plafonner les frais bancaires consiste à définir ses besoins puis, de choisir le pack qui y est adapté. Dans tous les cas, on peut négocier une réduction du forfait sur les services non employés ou de faire vous même un comparatif frais bancaire.

Les opérations en ligne

 

Actuellement, la grande majorité des banques mettent à la disposition de leurs clients leurs plateformes en ligne. Les opérations à distance sont moins chères ou gratuites. Pour un achat ou un virement via Paypal par exemple, le retenu effectué par la banque tourne autour 1 ou 2€ quelque soit le pays où l’on se trouve. L’ouverture d’un compte dédié à cet effet se fait à travers quelques clics.

Dans tous les cas, il faut toujours consulter les avis de débit et les relevés périodiques.  Erreurs et omissions peuvent survenir. Tout client a le droit de faire des réclamations au cas où les frais bancaire affichés sur son compte sont exorbitants. Pour ceux qui veulent réduire au maximum les commissions bancaires, minimiser les retraits permet de réduire les frais de compte bancaire dans un seuil bien déterminé. Dans cette option, on dispose d’une certaine somme d’argent liquide avec soi, mais il faut les conserver dans des endroits sûrs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge