Dans quoi investir ? Notre équipe a pour but de vous donner le plus d’informations sur le placement d’argent, l’investissement, sur la bourse et tout ce qui touche de prés ou de loin la retraite. Vous faire connaître des alternatives dont vous n’avez pas eu connaissance auparavant avec souvent des liens directs en rapports dans les nombreux articles.

Placer son argent sur les meilleurs supports devient de plus en plus difficile, avec les changements de fiscalité mais aussi les rendements des supports dits sans risques ne cessant de décroître.

Toutefois si vous souhaitez placer votre argent à court terme, le livret A et le livret de développement durable sont à privilégier. En effet, ils ont la particularité d’être non fiscalisés. Vous pouvez aussi souscrire à un livret d’épargne populaire si vous avez payé moins de 769 euros d’impôts en 2012. Ce dernier permet de placer jusqu’à 7700 euros à un taux plus élevé qu’au livret A (2,75%). Pensez également à ouvrir des livrets jeunes si vous avez des enfants. En effet, ils offrent jusqu’à 4% défiscalisés jusqu’à l’âge de 25 ans pour un plafond de 1600 euros.

Dans quoi investir : Les placements atypiques

Outre les placements plus classiques tels les assurances-vie, les actions, les obligations ou encore les livrets d’épargne, il existe d’autre supports si vous cherchez dans quoi investir ? Mais qu’entend-t-on par placement atypique ? Cette appellation peut regrouper en effet les placements en œuvre d’art, en joailleries et horlogeries, en automobiles de collections, en lingots et pièces d’or, en yachts, en vins ou vignobles, en investissement forêt, etc.

Un placement atypique a pour essence de se démarquer des investissements classiques en immobilier ou en valeurs mobilières. Cependant, ces supports d’investissements originaux sont surveillés de près par l’Autorité des Marchés Financiers, jouant un rôle de régulateur afin de protéger le public.

Comment investir son argent ? Les placements atypiques sont autant de moyen de diversifier votre patrimoine. Par contre, ils réclament tout de même une bonne connaissance du contexte financier et fiscal les entourant. De plus, les risques inhérents à ce placement atypique sont de toute évidence considérable. C’est pourquoi, il est préférable  de ne pas dépasser 5 à 10% du patrimoine lorsque vous investissez dans les placements atypiques.

Si vous vous demandez dans quoi investir aujourd’hui, le choix est assez large. En effet, outre les placements classiques les placements atypiques pourquoi ne pas investir à l’étranger ?

Comment investir son argent à l’étranger ?

Sur le plan technique et légal, rien n’interdit à un français d’investir tout ou une partie de son patrimoine hors de la France. De plus qu’aujourd’hui, il est parfaitement légal d’ouvrir un compte bancaire à l’étranger. L’achat d’un bien immobilier peut être envisagé pour les placements à l’étranger. Toutefois, ce type d’investissement supporte les mêmes risques qu’en France.

En effet, nul n’est à l’abri d’un brusque retournement du marché. Il est plus judicieux de le faire avec l’aide d’un spécialiste en immobilier qui pourra vous renseigner sur les meilleures zones pouvant se vendre facilement avec un plus value en cas de dessaisissement. Les placements mobiliers comme le Sicav, les obligations, etc. attirent également les épargnants français.

Investir à l’étranger introduit toutefois les risques politiques liés aux pays dans lesquels vous souhaitez placer votre argent. Afin de vous protéger face à ces risques, il convient de vous couvrir en assurant vos investissements. Des agences spécialisées en investissement à l’étranger, propose en France de nombreuses possibilités d’investissement mobilier depuis plusieurs années. Sans quitter le pays, il est possible de gérer plusieurs fonds étrangers agréés par la COB, mais aussi des Sicav.

Certaines personnes sont attirées par les paradis fiscaux, toutefois il ne faut pas oublier que toute personne résident fiscalement en France est soumis à l’impôt français sur l’ensemble de ses revenus.

Par ailleurs, pour beaucoup, épargner pour sa retraite n’est pas encore devenu un réflexe, et c’est bien dommage. Placer votre argent pour préparer votre retraite, c’est s’éviter des sueurs froides quand viendra l’heure de ne dépendre que de l’état afin de continuer à assurer votre train de vie.

Quels sont les meilleurs placements pour préparer sa retraite ?

Vous disposez d’un large choix de placements que vous pouvez alimenter afin d’obtenir un complément de ressources au moment de votre retraite. Alors dans quoi faut il investir pour préparer au mieux sa retraite ? L’immobilier locatif et les fonds en euros de l’assurance-vie sont les deux placements les plus utilisés afin de préparer la retraite.

Comme la retraite s’accompagne bien souvent d’une baisse de revenus, il est ainsi important de préparer sa retraite le plus tôt possible afin de vous aider à en atténuer la baisse. Ainsi, le choix du placement se fait en fonction de l’âge. Si vous entrez dans la vie active, la meilleure chose à faire c’est de préparer l’acquisition de votre résidence principale. A cet âge, commencez également à vous constituer un capital.

Pour les 40 ans et plus, une assurance vie permet de valoriser votre capital et d’ajuster votre niveau de sécurité, tout en profitant d’une fiscalité spécifique. Vous pouvez aussi optimiser votre fiscalité tout en mettant en place de futurs revenus complémentaires en optant pour le PERP. Un plan d’épargne en actions vous permet de valoriser votre capital sur le long terme, tout en bénéficiant d’un cadre fiscal spécifique.