Dans quoi investir en cas de crise ?


Dans quoi investir en cas de crise

Dans quoi investir en cas de crise ?

Investir en temps de crise consiste surtout à épargner son argent, à le mettre dans un placement sûr. Certains investissements conventionnels ne sont pas conseillés pendant cette période critique, car tout peut s’effondrer en une seconde. Le mieux est d’encaisser vos gains et/ou de retirer vos capitaux des valeurs à risque et de les sécuriser en les réinvestissant dans les placements plus sûrs. On n’y pense pas, mais cela n’arrive pas qu’au autre ! Mieux s’y préparer c’est mieux l’affronter au cas ou !

Quelques mots sur la crise

La crise est définie comme une phase grave dans l’évolution d’un événement qui provoque la déstabilisation d’une organisation ou d’un système. La crise peut être politique quand la population perd toute confiance envers ses gouvernants. Elle peut être aussi économique, provoquant une récession et impactant le pouvoir d’achat, l’emploi, les salaires, le capital (valeur boursière). Elle va alors entraînée faillite et chômage. Il y a aussi la crise monétaire qui entraîne une forte variation de taux de change. Ces deux dernières formes de crise peut être la conséquence logique d’une crise politique ou résultant d’autres facteurs tels que les conjonctures internationales, la guerre, etc.

 

Épargner en cas de crise

Quant l’incertitude frappe de tous les côtés, il faut se réfugier dans les livrets d’épargne et l’assurance-vie. En temps normal, l’assurance-vie et le livret bancaire n’attirent pas les investisseurs chevronnés à cause de leur faible rentabilité. Mais en période de trouble, il faut savoir arrêter de penser à gagner plus pour éviter de perdre beaucoup.

Deux possibilités peuvent vous amener à épargner en temps de crises. Primo, vous avez de l’argent disponible et vous êtes prêt à l’investir pour ne pas le dépenser dans le moment présent. Secundo, vous avez déjà placé votre argent mais vous êtes emmené à le retirer.

Dans l’un ou l’autre cas, vous pouvez placer votre capital dans le livret A, le PEL (plan épargne logement), le PEA (plan épargne action) ou l’assurance-vie. Avec les livrets bancaires, votre argent reste disponible, le fonds est garanti et vous gagnez ainsi une rémunération. Dans l’assurance-vie, vous devrez patienter un peu avant de pouvoir solder votre compte. Mais en tout cas, l’épargne vous permet de garder vos revenus en attendant que la situation soit favorable pour les réinvestir.

 

Investir dans les valeurs refuge en cas de crise

Les valeurs refuge sont des actifs dont la valeur a tendance à se stabiliser ou accroître pendant les périodes de crises. Les épargnants avertis et les investisseurs se tournent vers elles en e période d’inquiétude économique. Les valeurs refuge sont entre autres l’or, l’immobilier et certaines monnaies étrangères à forte valeur.

L’or est considéré comme la valeur refuge par excellence, car la stabilité de sa valeur constitue une protection intéressante face aux fluctuations du marché. Les investisseurs asiatiques sont en tête de liste de ceux qui investissent dans l’or.

 

Opter pour quelques formes de placement stratégique

Pour un placement stratégique à court terme, les devises peuvent s’avérer être intéressantes. En effet, en période de crise, vous pouvez garder vos liquidités pour les investir plus tard. Mais en les échangeant contre les devises, vous pouvez spéculer sur la baisse de la valeur de la monnaie nationale pour grignoter un peu de plus-value quand il est temps de revendre vos devises. A ce titre, le dollar a été longtemps la valeur-refuge privilégiée des investisseurs, mais il a perdu sa valeur depuis. Il est plutôt intéresser d’investir dans le franc suisse, le yen japonais et même le yuan chinois.

L’immobilier est aussi une valeur refuge qui se déprécie rarement dans le temps. En période de crise, vous pouvez vous tourner vers les investissements en pierre-papier tel que le SCI ou le SCPI. De cette manière, vous laissez la société de place utiliser l’argent investi dans l’acquisition de parc immobilier rentable tandis que vous n’avez rien d’autre à faire qu’attendre la redistribution de dividende.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *