Dans quoi investir en 2015 ? 3


dans-quoi-faut-il-investir

Dans quoi investir en 2015 et quel placement choisir ? Avec cette nouvelle année qui pointe son nez, il est grand temps de songer à l’avenir et de penser sérieusement à un projet. Comme à l’accoutumée,  l’éternelle question « quel investissement en 2015 ?» sera posée pour cette année. Pour vous inspirer sur ce sujet, voici quelques éventualités qui méritent d’être analysées.

 

Ou placer son argent en 2015 ?

 

Le passage vers une nouvelle année représente le moment crucial pour faire l’introspection de soi et pour analyser les causes et les effets des réussites et des échecs qu’on a rencontrés récemment. Même si le marasme économique perdure et que le pouvoir d’achat des ménages s’amenuise de jour en jour, il faut toujours aller de l’avant et mettre en œuvre un projet à long terme. Certes, les fêtes de fin d’année vont ronger une énorme partie des budgets des ménages, mais il faut mettre de l’argent de côté pour faire face aux dépenses improbables que la vie nous réserve.

En complément des dépenses courantes, il est primordial de prévoir beaucoup de frais dès l’entrée dans l’âge adulte et dans la vie active. Le mariage, l’acquisition d’une résidence principale, les futures études supérieures des enfants et la préparation de la retraite requièrent la constitution d’une épargne substantielle. De nombreuses opportunités permettent de placer son agent en 2015.

Cette année 2015 qui arrive sur les derniers mois, avec un début de reprise économique en France mais pas assez forte pour créer un nombre suffisant d’emploi qui permettrait de diminuer la courbe. Nous avons eu aussi droit à un début de krach boursier dû au ralentissement de l’économie chinoise qui fort heureusement ne s’est pas propagé sur toutes les places boursières. Pour les années qui arrivent, quel est le meilleur placement 2016 et quelles sont les orientations à prendre en considération ?

 

Investir dans l’immobilier en 2015 !

 

Voulez-vous voulez acheter un bien immobilier qui deviendra votre résidence principale ? Vous désirez investir dans de l’immobilier à vocation locative ? Si votre situation personnelle et financière sont stables, foncez, c’est le moment ! Pourquoi : tout simplement parce que cette fin d’année 2014 et cette année 2015, les taux d’intérêt d’emprunts sont très bas, je peux même dire historiquement bas !

Souvenons-nous !

  • En 1991, le taux d’intérêt pour un prêt immobilier était de plus de 9%
  • En 2001, il tournait au alentour de 5.60 %
  • En 2011, il fallait compter 3.80 %
  • Fin 2014-début 2015, vous pouvez négocier des taux d’emprunts de 1.95% à 2.50% ! Le taux variable est quand à lui de 1.83%, donc privilégiez un crédit immobilier à taux fixe pour ne pas subir un retournement de situation vu le faible écart.

[stextbox id= »black » direction= »ltr »]Temps que les taux d’intérêt proposés par les organismes financiers resteront bas, il faut en profiter, en plus de cela les prix immobiliers ont généralement baissés de 10 à 15 % selon les régions. Les vendeurs sont plus enclins à la négociation sur le montant de la transaction. Même si les prix demandés sont encore élevés, l’année 2015 sera intéressante pour les investisseurs immobiliers en choisissant bien l’emplacement de leur achat.[/stextbox]

Réduisez vos consommation en produisant !

 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique sur les frais réglés à partir du 1° septembre 2014 est porté à 30% de réduction fiscale. Afin d’en bénéficier, il convient d’être locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit et être fiscalement domicilié en France. Le logement doit être une maison individuelle ou un appartement, la résidence principale et achevée depuis plus de deux ans. Pour le propriétaire de bien immobilier ou d’un terrain, sachant que dans les années à venir, l’énergie et plus particulièrement le prix de électricité augmentera, la mise en place d’une éolienne ou de panneaux photovoltaïques seraient un investissement à privilégier.

Pour les petits budgets, l’utilisation d’un kit de six panneaux solaires en consommation directe réduit de 30 à 40 % les dépenses en énergie (selon l’installation choisie) de votre habitation. Alors, étudiez sérieusement ces opportunités de placement et foncez afin de réaliser un investissement lucratif en 2015.

 

Les formules d’épargne classiques

 

Aujourd’hui, le contexte économique national et international n’est pas rassurant. L’inflation plane partout, mais cette situation ne doit pas constituer un frein à la mise en œuvre d’une épargne. Avec une économie de quelques dizaines d’euros par mois, Il est possible de faire fructifier son argent en 2015 afin de constituer un petit capital d’ici quelques années. Les formules d’épargne classiques sont très intéressantes même si leurs taux sont sujets à des révisions récurrentes.

Depuis des années, le taux appliqué au livret A se stabilise autour de 1%. En complément de la sécurité du placement, l’épargnant a droit à une exonération d’impôts. En cas de besoin, le propriétaire d’un compte peut puiser dans son épargne à tout moment. C’est aussi le cas pour le LEP (Livret d’Epargne Populaire) qui est destiné aux ménages aux revenus  modestes. Le taux appliqué est de 1,75%, le plafond du dépôt ne doit pas dépasser 7700€ et l’exemption d’impôt est envisageable sous condition. Il est possible de combiner à la fois ces deux formules d’épargne afin de se trouver à la tête d’un fonds assez important au bout de quelques décennies.

Pour ceux qui envisagent d’acquérir une résidence principale, le PEL (Plan d’Epargne Logement) affiche une rémunération attractive. Actuellement, le taux appliqué est de 2,5% et il reste stable durant 15 ans si le placement est ouvert pendant ce délai. Dans le PEL, les plus-values générées durant les 12 premières années d’épargne sont exonérées d’impôt. Et, cerise sur le gâteau, au terme du contrat une prime allouée par l’Etat s’ajoute à l’économie placée. Néanmoins, un dépôt initial de 225€ ainsi qu’un placement minimal et annuel de 540€ sont exigés aux futurs clients.

L’assurance-vie représente la solution adéquate à la question dans quoi investir en 2015. Le taux d‘intérêt est susceptible de dépasser les 3%, mais un placement minimal de 8 ans est requis pour bénéficier des réductions d’impôts. Parmi les options d’assurance-vie disponibles sur le marché, mieux vaut choisir les fonds placés en euros où les retombées des inflations sont plus ou moins allégées.

Pour celui qui ne sait pas ou investir en 2015 afin de gagner plus au bout de quelques mois, les banques virtuelles et de nouvelles compagnies financières proposent des livrets d’épargne spécifiques. Des taux d’intérêt préférentiels côtoyant les 5% sont accordés durant un délai bien déterminé. Parfois, une prime est allouée dès l’ouverture d’un compte, mais tous ces revenus sont imposables.

Faire une simulation de calcul permet d’estimer à l’avance le seuil de rentabilité de chaque type d’épargne. Grâce à cette astuce,  on est capable de choisir exactement sur quoi investir en 2015.

 

Dans quoi ne pas investir en 2015 ?

 

Avec les offres alléchantes proposées par les courtiers, beaucoup d’individus sont tentés de spéculer en bourse et dans les marchés de change. La fréquentation du monde des finances requiert une connaissance approfondie du domaine ainsi que beaucoup d’expériences. Certes, il est fort possible de gagner des millions d’euros d’un seul coup, mais une toute petite erreur peut aussi amener à la ruine en quelques minutes. La situation est identique dans les casinos et les paris. Tout le monde rêve de devenir riche, mais le jeu de hasard est un rayon dans quoi il ne faut pas miser en 2015.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Dans quoi investir en 2015 ?