Crédit à la consommation : ses champs d’action et ses limites !


credit conso

La faiblesse du pouvoir d’achat s’accentue de jour en jour. La plupart des ménages aux revenus moyens a du mal à boucler les fins de mois. Hormis les dépenses courantes auxquelles ils arrivent à peine à s’en sortir, équiper le logement de matériels plus performants doit se faire par le biais de paiements échelonnés ou par un emprunt rémunéré.

D’après les constats de « l’Observatoire des Crédits aux Ménages », le tiers des foyers français contracte un crédit consommation pour financer l’achat d’un véhicule ou celui d’un équipement moderne. Qu’est-ce que le crédit à la consommation ? Comment  l’employer ?

Brève définition du crédit à la consommation

Le crédit à la consommation  est une formule de prêt consenti par les banques et les organismes financiers spécialisés aux particuliers qui n’ont pas les moyens de payer cash des biens mobiliers  ou des prestations qu’ils veulent acquérir. D’un côté, le prêteur s’engage à  débourser le prêt une fois le contrat conclu. De l’autre, l’emprunteur est tenu de verser chaque mois à son débiteur des mensualités bien déterminées dont la durée minimale est de 4 mois. Suivant la législation en vigueur, le montant du prêt conso doit se trouver dans la fourchette de (200 -75.000 €).

Dans la pratique, les paiements mensualisés accordés par les concessionnaires de voitures et les chaines de distributions de produits sont considérés comme des prêts à la consommation.

L’emploi du montant alloué au crédit conso peut faire l’objet d’un accord des deux parties, mais le consommateur a aussi la possibilité de choisir librement l’usage dont il veut en faire. Dans tous les cas, il s’engage à rembourser mensuellement et dans un délai déterminé à l’avance le capital ainsi que les intérêts que l’emprunt va générer.

La rémunération du crédit à la consommation  varie d’un établissement à un autre. Ce dernier prend en compte  la durée de remboursement du prêt et les risques financiers auxquels elle fait face. Dans la plupart des cas, le taux appliqué est plus élevé par rapport à celui qui est pratiqué sur le marché.

Comment employer au crédit à la consommation ?

L’octroi de prêt conso repose sur plusieurs critères dont le plus important se focalise sur la capacité de remboursement de l’emprunteur. Aussi, un postulant au crédit de consommation doit avoir une source de revenus stable. Dans le cadre du crédit affecté, la signature du contrat d’emprunt par les deux parties doit avoir lieu dans les lieux de vente du bien mobilier à acquérir. Ce papier officiel sert de preuve auprès du distributeur.

Les clients solvables et les consommateurs fidèles sont les cibles préférés des concessionnaires d’automobiles et  des distributeurs exclusifs de grandes marques de voitures.  Ils leurs accordent des paiements mensualisés lors de l’acquisition de voiture neuve ou d’occasion. Le paiement du dépôt de garantie atteste la bonne foi de l’acquéreur. Avant la souscription d’un crédit à la consommation, les deux parties contractantes doivent connaître au préalable leurs droits et obligations. Chez l’emprunteur, l’étude des clauses du contrat et des modalités de remboursement peut être effectuée sur plusieurs jours. Au bout de ce délai, il a le droit de s’engager ou de changer d’avis.

A l’instar des autres produits de consommation, le prêt à la consommation  doit faire l’objet d’une modération. Un abus risque d’altérer davantage la santé financière du ménage ou de mener à une situation de surendettement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *