Comment obtenir une subvention pour son association ?


Comment obtenir une subvention pour son association

Obtenir une subvention ! Comme précisée dans la loi de 1901, une association est à but non lucratif. Elle a besoin de financement offert à titre gratuit pour pouvoir atteindre ses objectifs. Que ce soit pour la protection de l’environnement, la promotion de la vie de quartier, la création de jeux et loisirs pour des enfants démunis, la principale ressource financière d’une association reste la subvention. C’est un don non remboursable offert par l’Etat, les collectivités territoriales ou encore les établissements publics. Voici les démarches à suivre pour obtenir une subvention.

Les différentes aides et subventions pour les associations

Les subventions peuvent être des aides financières destinées à subvenir au fonctionnement de l’association bénéficiaire, à financer ses activités ou à les aider dans leur investissement. Il y a aussi les aides matérielles telles que l’octroi de matériel et fourniture de bureau et la mise à disposition gratuite d’une salle de réunion. Enfin, il y a les aides à la communication qui consiste à bénéficier gratuitement des affiches sur les panneaux officiels, des insertions sur l’agenda du site de la ville, etc.

Conditions pour obtenir une subvention

Puisque les subventions émanent de l’argent public, le dossier de l’association demanderesse est soumis au préalable à un examen rigoureux. Les associations reconnues d’utilité publique ou effectuant des activités d’intérêt général sont les plus prompts à obtenir des subventions. Il est toutefois à noter que les associations culturelles et les associations politiques ne peuvent pas bénéficier d’une subvention public. Voici notamment les critères attendus :

  • L’association doit être déclarée à la préfecture et publiée au Journal Officiel. L’association en question est celle qui est définie par la loi du 1er juillet 1901. Elle doit être également immatriculée dans le répertoire Sirene (Système informatique pour le répertoire des entreprises et établissement).
  • Ses statuts, son règlement intérieur et la liste de ses dirigeants doivent être tenus à jour.
  • Elle doit avoir un fonctionnement transparent et une bonne gestion financière.
  • Elle doit être à jour dans ses obligations fiscales.

Dossier de demande de subvention pour l’association

La demande de subvention doit être présentée sur le formulaire Cerfa n°12156 05. Elle doit être accompagnée des documents suivants :

  • Procès-verbal de l’assemblé général autorisant la demande de statut d’association d’utilité public,
  • extrait du Journal Officiel de la parution de la déclaration de l’association,
  • présentation de l’association (activité, but, caractère d’intérêt général de son activité),
  • son statut, l’identité des membres de ses organes de direction, son identité géographique,
  • bilan et comte de résultat des trois des derniers exercices,
  • actif et passif de l’association.

Demande de subvention

Le dirigeant de l’association peut adresser sa demande à l’Etat, via chaque ministère qui dispose chacune de sa propre ligne de subvention. Il peut aussi demander une subvention auprès de collectivités locales. La demande (formulaire et documents annexes) doit être envoyée par courrier, sauf dans certains services qui proposent un formulaire en ligne.

Modalité de versement de subvention à une association

La subvention peut être versée selon la convention d’objectif convenu par le financeur et l’association bénéficiaire. Sans cette convention, la collectivité ou l’Etat décide librement des modalités de versement. D’ailleurs, une telle convention est obligatoire quand le fonds versé est supérieur à 23 000 €.

Condition d’utilisation de la subvention d’une association

Les subventions de fonctionnement et les subventions d’équilibre – octroyées sans condition d’utilisation – peuvent être utilisées par l’association comme elle le souhaite. Attention toutefois car l’association est obligée de fournir à l’organisme donateur (ministère, commune, etc.) une copie certifiée de son budget et de ses comptes d’exercice écoulé.

Si la subvention est destinée à une action, une réalisation, un projet, elle doit être utilisée pour le but pour lequel elle a été sollicitée. Le financeur est dans l’obligation de vérifier que le projet financé a été bien réalisé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *