Pourquoi devez vous investir à Toulouse ?


investir-a-toulouse

Pourquoi doit on investir à Toulouse ? Nous répondons à la question investissement locatif Toulouse par oui ! Tout d’abord, Toulouse est sa proche banlieue et très dynamique avec un nombre de nouveau d’habitant qui augmente d’année en année. Porté par les métiers de l’Aéronautique,de l’ingénierie, ces universités, l’ implantation proche de la mer, de l’océan, de la montagne, de l’Espagne, le doux climat, la ville rose à de sérieux atouts !

...

Ensuite, il ne faut pas aussi perdre de vue que le projet avec la mise en travaux qui devrait débuter en 2018, de l’arriver du TGV aux alentours de 2024 mettra Toulouse à seulement 3 heures de Paris ! Cette ligne à grande vitesse rejoindra, la 4°ville de France à la capitale va nulle sans doute continué de booster l’économie locale, les investissements, installations de bureaux et d’entreprise avec un prix de l’immobilier qui a de fortes chances de progresser.

Toulouse est l’une des plus grandes villes de France. La tendance en ce moment dans cette partie australe de l’hexagone est la capitalisation de son argent dans les biens immobiliers. En ce moment, investir a Toulouse c’est faire un investissement dans le domaine immobilier. Nous allons détailler cela à travers cet article.

Pourquoi investir à Toulouse ?

 

« Toulouse immobilier » telle pourrait être la devise de la ville en cette année 2014 tant les investisseurs se ruent tous dans l’immobilier neuf. A cause des différentes facilités que les organismes financiers ainsi que les allègements fiscaux proposés par l’Etat, l’investissement locatif à Toulouse en termes d’immobilier à pris une proportion importante dans l’économie régionale. La ville est même devenue en quelques années seulement, la deuxième ville où l’investissement immobilier est le plus sollicité en France.  Cette situation s’explique sous différents angles.

Tout d’abord, la ville a connu une redynamisation importante de son économie et du nombre de sa population. Les français trouvent que la capitale du Sud propose une meilleure qualité de vie. En moyenne près de 40 000 français migrent chaque année en direction de la ville Rose. Ensuite, la ville est une ville universitaire par excellence en France. Il accueille chaque année  des dizaines de millier d’étudiants.

Ces étudiants ont besoin de se loger. Et donc de nouveaux logements. Après, la ville a prévu de faire de gros travaux d’urbanisation pour attirer encore plus de personnes.

Elle procède pour cela au développement du réseau ferroviaire ou encore à la création de nouveaux centres d’attraction comme des parcs d’exposition. Et enfin, le prix du m² est encore abordable dans la ville Rose. Pour des biens neufs, on est encore dans les environs de 4000 euros au m.

Où investir à Toulouse ?

 

Pour un investisseur, la location d’un bien est toujours un facteur important qui joue sur la non -accession aux biens ou non. Seulement dans la ville, tous les emplacements sont encore rentables. Le choix ne dépend plus que des objectifs « personnels » de chaque futur propriétaire sur le long terme. Que ce soit sur la Rive Gauche ou à Toulouse Centre, tous les emplacements sont encore bons à prendre.

Il faudra seulement tenir compte de l’accessibilité des lieux, des transports en communs qui desservent le bien ou encore le cadre de vie général tel que les commerces à proximités par exemple. Il n’existe pas de site précis qui est conseillé car tout dépend des attentes de la personne qui veut acquérir le bien mais bien sûr aussi de son portefeuille.

Malgré que la multitude d’offres qui se présente en ce moment sur le marché, il est donc encore possible de faire son choix pour allier le plaisir et les affaires.

Ou acheter sur Toulouse, ville très dynamique grâce à ses nombreux étudiants, les pôles aéronautiques, ses ingénieur…Plusieurs quartiers en dehors de l’hyper centre, sont très intéressant pour investir sur des petites surfaces, nous pouvons citer la côte Pavée, les Chalets, St Cyprien… N’oublions pas aussi que dans un avenir proche, la ville Rose sera desservie par le TGV qui apportera une augmentation des prix de l’immobilier Toulousain.

investir sur toulouse

Investissement locatif Toulouse : les quartiers de la ville rose

  • Première position, le Capitole et Saint Georges, situé dans l’hypercentre qui est très recherché.
  • Deuxième position, Saint Etienne et les Carmes placés entre la rue de Metz et les allées Jules-Guesde, le cœur de ville perd son caractère commerçant et devient plus calme.
  • Troisième position, le Busca, des logements bourgeois à proximité du jardin des plantes et du grand Rond.
  • Quatrième position, Saint Cyprien ou second centre de la ville rose qui grâce au métro mais ce quartier à cinq minutes du Capitole.
  • Cinquième position, les Amidonniers qui était délaissé mais qui commencent à refaire parler de lui. Situé entre la Garonne et le canal de Brienne.
  • Sixième position, les Minimes situés à proximité de la Gare Matabiau  et du canal qui depuis l’annonce de l’arrivé du métro les prix se sont envolés, mais depuis peu le plafond semble atteint.
  • Septième position, Matabiau avec ces promenades plantées du canal du Midi, proche du centre historique, des commerces et groupe scolaires.
  • Et en huitième position, la Côte Pavée avec ces belles maisons proches de la place Dupuy et du centre ville, attire toujours les familles de cadres, car ce quartier associe espace vert, école de bonne renommée.

Stratégie avant de se lancer dans l'investissement de petite surface
Bien choisir l’emplacement ( station métro, proximité parking, commerce, quartier, école…). Se renseigner sur les charges de copropriété à régler par an. Évitez les appartements au rez de chaussé, préférez ceux qui sont à l’étage. Veillez a ce qu’il soit clair et lumineux. Évitez si possible les bâtiment muni ascenseur (charge très élevé).

La loi Duflot : un boost important pour l’économie immobilière de Toulouse

 

La loi Duflot Toulouse est un dispositif fiscal qui a été mis en place depuis 2013 pour attirer de nouveaux investisseurs dans le domaine de l’investissement locatif en France en général et du placement immobilier locatif à Toulouse en particulier. C’est un dispositif fiscal qui est limité quand même dans le temps à 4 ans. Il propose une réduction importante d’impôt pour les nouveaux investisseurs. Une réduction qui peut aller jusqu’à 54 000 euros en 4 ans. La ville de Toulouse entre dans le cadre de ce nouveau dispositif fiscal. Ce qui a certainement poussé les investisseurs à mettre la main à la poche pour de nouveaux projets immobiliers dans la ville.

  • La loi Duflot a certainement permis l’explosion de l’offre locative dans la région en termes d’immobilier neuf. Comme la ville est une ville qui dynamique en termes économique et social, elle est devenue avec cette loi une des villes les plus intéressantes surtout dans le domaine de l’investissement locatif.

Quels sont les immobiliers disponibles à Toulouse ?

 

Il existe toutes sortes d’immobiliers qui peuvent faire l’objet d’un investissement dans la ville Rose. Qu’il s’agisse d’un investissement direct entre particulier ou encore par le biais d’un fond de placement dans la ville, le choix est encore assez important pour un futur investisseur.

Il peut s’agir d’un appartement d’une pièce, au troisième étage d’un immeuble neuf à proximité des commerces en plein centre ville de Toulouse, à une maison de 4 pièces avec piscine dans un quartier résidentiel du quartier Ouest de la ville. Chaque investisseur en aura pour son argent.

Mais ce qui est certain, c’est que le prix reste encore plus abordable dans les secteurs périphériques de la ville par rapport au centre ville. Les immobiliers dans ces secteurs sont actuellement les plus attractifs et les plus rentables en ce qui concerne la loi Duflot. Le prix est de l’ordre de 2000 à 6000 euros le m² avec un plafond Duflot de 5 500 euros au m².

Quelques réponses qui peuvent d’expert qui peuvent vous aider
  • Dépôt de garantie

Dans le cadre de la signature d’un bail d’habitation, le bailleur exigeait un dépôt de garantie. Quel montant légal de ce dépôt est peut-il  demandé en plus un cautionnement ?

Réponse : le dépôt de garantie, effectué par un locataire, et le moyen d’assurer le bailleur de l’exécution des obligations contractuelles auxquelles le locataire s’est assujetti par les dispositions du bail ; précisément, le paiement des loyers, le règlement des charges locatives et la prise en charge des dégradations locatives.

Le versement du dépôt de garantie peut être complété à la volonté du bailleur par un cautionnement.

Le dépôt de garantie est remis au bailleur ; celui-ci le restituera au départ du locataire dans les deux mois suivant la remise des clés, sans que celui-ci puisse prétendre en obtenir l’intérêt de son immobilisation, exception faite du retard apporté au remboursement du dépôt. La restitution s’effectuera après justification des retenues éventuelles exigibles du locataire et arrêt du compte établi après contrôle.

Le dépôt de garantie ne saurait dispenser le locataire du versement des loyers des derniers mois du bail. Le dispositif juridique instaurant les règles propres du dépôt de garantie, relève de la loi et fut rendue nécessaire en raison des comportements manifestés par bailleur et locataire, qui n’attribuez pas à cette sûreté sa véritable nature.

La référence juridique et l’article 22 de la loi numéro 89 – 462 du 6 juillet 1989.

  • Peut-on interrompre l’allocation avant son terme pour réhabiliter  l’appartement ?

Il n’est possible de donner congé pour reprendre et habiter que pour la date d’expiration du bail, en respectant un délai de préavis de six mois. En principe, il n’est pas possible d’interrompre le bail avant son terme pour réhabiliter l’appartement.
La loi sur les rapports locatifs dispose que le locataire est obligé de laisser exécuter d’aller lieux loués les travaux d’amélioration, ainsi que les travaux nécessaires au maintien en l’état et à l’entretien normal des locaux loués. Le locataire qui continue à les occuper doit supporter ces travaux, sans indemnité ni contrepartie, quelque incommodité qu’ils lui causent, s’ils ne ne durent pas plus de 40 jours.

A savoir !
Conformément aux dispositions du Code civil qui reste applicable, si les réparations durent plus de 40 jours, le loyer peut être diminué à proportion du temps et de la partie de la chose louée dans le locataire est privée. Ce n’est qu’exceptionnellement, si l’immeuble a besoin de réparations urgentes qui ne puissent être différées jusqu’à la fin du bail, et si ces réparations sont de telle la nature qu’elles rendent logement inhabitable, comme locataire, et lui seul, de faire résilier le bail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *