Tout savoir sur l’investissement en franchises ! 2


franchises

Qu’est-ce qu’une franchise ? Trois options permettent d’investir et de se mettre à son compte : créer son propre affaire, racheter une entité déjà existante ou investir dans une franchise. Dans cette dernière alternative, on dispose d’une société clé en main après la signature du contrat et les étapes à franchir dans la création d’entreprise sont moins difficiles. En quoi consiste exactement un investissement en franchise ?

Le choix du secteur dans une franchise

En matière d’investissement, le taux de rentabilité dépend des fonds déployés. Néanmoins, il faut faire attention. Certains secteurs nécessitent le déblocage d’un important capital initial,  alors que le retour sur investissement accuse un ratio très faible. C’est le cas des secteurs de l’immobilier et de l’hôtellerie où l’apport du franchisé tourne autour de 500.000€. Dans ces domaines d’activité, on ne peut réaliser des profits et récupérer ses mises qu’au bout de 10 ou 15 ans.

Quant aux secteurs des prestations de services et des bouffes rapides, l’apport initial se trouve dans la fourchette de 50.000-100.000€. Il n’y a pas de stocks à gérer et le taux de rotation de capital est très élevé. Dans ces cas, le franchisé a la possibilité de réaliser un taux de rentabilité de 10 à 25%.

Malgré les paiements réguliers des quotités du franchiseur, il a la possibilité de rentrer en possession de ses fonds au bout de quelques années. Aussi, il est primordial de faire une étude du marché avant de choisir le secteur dans lequel on va investir en franchise.

La localisation du lieu d’exploitation et l’analyse des marchés concurrents nécessitent aussi la mise en place d’études préliminaires avant d’investir dans une franchise, mais rassurez-vous. Vous serez assisté et coaché en permanence par le franchiseur. L’exploitation en franchise vous apprendra petit à petit le B à BA de l’entrepreneuriat et vous permettra d’étendre vos activités.

Une franchise définition

En droit commercial, la franchise se définit comme : « un droit que concède une entreprise à une autre d’exploiter sa marque ou de se présenter sous sa raison sociale en échange d’une redevance ». Le cédant est appelé « franchiseur » tandis que celui qui acquiert le droit d’exploiter la marque se dénomme «franchisé ».

Dans la pratique, le franchiseur accorde au franchisé le droit d’exploiter son enseigne, ses procédés et ses méthodes. En contrepartie, le franchisé doit gérer en bon père de famille son exploitation afin de faire des profits, tout en mettant en exergue l’image de marque du franchiseur. Il est aussi tenu de verser régulièrement à ce dernier une partie des chiffres d’affaires réalisés.

Dans un contrat de franchise, les activités des deux parties contractantes sont interdépendantes. Néanmoins, le franchisé ne doit pas prendre des décisions non mentionnées dans les clauses du contrat sans l’aval du franchiseur. Durant la durée du contrat, le franchiseur est tenu de fournir au franchisé les informations essentielles pour la bonne marche des activités de l’entreprise. En outre, il est tenu de lui procurer des appuis logistiques ou techniques. Bref, investir dans une franchise permet d’approcher le monde entrepreneurial sans déboires. Et comment y parvenir ?

Le choix du franchisé et du franchiseur

Aujourd’hui, de nombreuses firmes proposent aux particuliers et aux sociétés qui ont pignon sur rue des opportunités d’affaires qui consistent à investir dans une franchise. Dans la plupart des cas, l’objet des offres se focalise dans la mise en place de points de vente dans un endroit prédéfini par le franchiseur.

En premier lieu, le franchisé doit disposer d’un capital propre dont le montant minimal est mentionné dans l’offre. En outre, il doit avoir le profil suivant : beaucoup de motivations et le sens des affaires, être doté des capacités managériales et posséder des connaissances pointues en marketing.

Bref, les atouts d’un franchisé se résument en quelques mots  « investir, gérer et manager ». Ces qualifications permettent d’étendre davantage le réseau de distribution de l’enseigne qu’il représente tout en accumulant un pécule qui lui permet de se mettre à son compte au bout de quelques années.

A savoir

Comme la franchise est un contrat bilatéral, le franchisé a aussi son mot à dire dans le choix du franchiseur.  Les facteurs pertinents sont : la notoriété du franchiseur sur le marché, son image de marque, l’assistance technique et commerciale qu’il va déployer tout le long du contrat et la pérennité de ses activités.

En outre, le franchisé doit consulter les documents comptables du franchiseur avant d’investir dans une franchise puis, analyser ses situations financières durant les cinq dernières années. Les franchises peuvent être lucratives si on choisit un secteur porteur.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Tout savoir sur l’investissement en franchises !